Health Insurance Kenya – Comparez les cours d'assurance maladie

Health Insurance Kenya – Comparez les cours d'assurance maladie


  • Pourquoi l'assurance maladie au Kenya est importante

    Y a-t-il un bon argument pour que votre santé soit votre seule ressource la plus importante dans cette vie? La santé est un problème fondamental dans la vie, car sans une bonne santé, il devient difficile d’atteindre un objectif important. Ce fait simple mais approfondi est le moteur d'un secteur de l'assurance maladie en croissance constante, non seulement au Kenya, mais dans le monde entier. Alors, quelles sont les principales raisons pour lesquelles vous devez envisager une assurance maladie pour vous-même, votre famille et vos proches?

    1. La santé est irremplaçable

      Contrairement à la plupart des choses dans la vie, la santé est l’un des aspects irremplaçables. Une attention particulière est actuellement consacrée à la promotion d'habitudes de vie saines, car les médecins savent qu'il est préférable de rester en bonne santé que d'essayer de le réparer de temps en temps. Les maladies héréditaires, les maladies infectieuses et les maladies de la vie comptent parmi les principales sources de menaces pour notre santé. Outre ces menaces, il existe également toujours un risque d'accident, des accidents pouvant avoir un impact à court ou à long terme sur notre santé. Dans tous ces cas, une bonne assurance maladie peut être l’aide dont nous avons besoin si notre santé commence à se détériorer.

    2. C'est abordable

      Le nombre de personnes ayant souscrit une assurance maladie au Kenya a augmenté. Deux tendances clés en sont responsables. Tout d’abord, plusieurs entreprises associent l’assurance maladie à l’un des avantages qu’elles offrent à leurs employés. Cela augmente en fait le nombre de Kenyans bénéficiant d'une couverture maladie. La deuxième tendance est l’émergence d’une assurance maladie à faible coût offrant une couverture de base aux assurés. Les plafonds à faible coût sont conformes au rôle extrêmement influent joué par les petites et moyennes entreprises sur le marché kényan. En tant que tel, le coût de l’assurance médicale est raisonnable car il s’agit toujours d’une police pouvant satisfaire les besoins de santé du professionnel de la santé dans le pays.

      D'une autre manière, l'accessibilité financière d'un kenya d'assurance-maladie devrait être comparée à la valeur de sa santé. Il s'avère que ce qui peut sembler cher au début est en réalité une partie raisonnable de l'assurance maladie.

    3. Les accidents arrivent

      Enfin, vous devez disposer d'un régime d'assurance maladie en cas d'accident, qui peut avoir des effets néfastes sur votre santé. Comme déjà mentionné ci-dessus, les bactéries et la génétique ne sont pas les seules menaces pour notre santé. Un accident anormal peut également entraîner une perte de santé. Dans certains cas, traiter des blessures après un accident peut être une affaire très coûteuse. Une bonne assurance vous aidera à vous remettre sur pied tout en travaillant à votre rétablissement.

    4. Il vous donne une déduction fiscale

      Les procédures fiscales du Kenya vous garantissent des frais de 15% sur les primes que vous avez payées chaque année. Cela réduit considérablement le coût de l'assurance maladie. Si vous utilisez 50 000 Ksh sur les primes d’assurance maladie d’un an, vous obtiendrez une déduction fiscale pour 7 500 Ksh.

  • Types de plans d'assurance santé au Kenya

    Le secteur de l’assurance maladie au Kenya compte plusieurs types d’assurance destinés au grand public. Ces régimes sont conçus pour répondre aux besoins des Kenyans à la recherche d'une couverture d'assurance pour leur famille et pour les entreprises nécessitant une couverture pour leurs employés. Voici les principaux types de polices d’assurance disponibles sur le marché kényan.

    1. Couverture hospitalière

      La couverture des patients hospitalisés fait référence à des directives qui indemnisent les coûts d’hospitalisation. Les couvertures impatientes entrent en vigueur lorsque l'assuré est hospitalisé. Cette couverture est généralement plus chère que les autres types de couverture car, outre les coûts de traitement directs, elle couvre également les preneurs d’assurance des obligations liées aux coûts d’hébergement dans l’établissement médical. Certaines compagnies d’assurance exigent que les titulaires de police obtiennent une autorisation avant d’avoir accès aux médicaments hospitalisés. Dans ces cas, la société cherche à faire en sorte que le cas nécessite une hospitalisation et ne soit pas simplement une demande d'hospitalisation frivole.

    2. Couverture ambulatoire

      Les couvertures ambulatoires sont de loin le type d’assurance maladie le plus répandu. La protection ambulatoire protège les assurés contre les obligations liées à l’accès aux services ambulatoires. Dans ce cas, un preneur d'assurance a accès aux soins de santé dans un hôpital ou une clinique accréditée par la compagnie d'assurance et, après avoir reçu un traitement, le preneur d'assurance ne reste pas résident du centre de santé. Les couvertures ambulatoires ont tendance à être moins chères que les couvertures patient car tous les coûts à payer sont liés au traitement. Il n’a pas la composante logement qui gonfle généralement le coût des couvertures ambulatoires. Cependant, les couvertures ambulatoires ne sont pas disponibles par elles-mêmes. Habituellement, ils sont attachés avec une couverture ambulatoire

    3. Couvertures à faible coût

      Ces dernières années, certaines entreprises ont mis au point des coûts bas, ciblant le segment à faible revenu du pays. Ces couvertures offrent des prix abordables et donnent accès à une gamme limitée de services ambulatoires et ambulatoires. La couverture la plus populaire est la couverture Linda Jamii qui cible les petites et moyennes entreprises et autres petits groupes. Les couvertures d'assurance maladie à faible coût au Kenya sont fournies par des compagnies d'assurance disposées à travailler avec des hôpitaux à faible coût. Certains d'entre eux ont des plans de co-paiement pour réduire le risque de visites frivoles aux soins de santé

    4. Couvre moyen et élevé

      Les couvertures à coûts moyens et élevés sont les types les plus courants de couverture d’assurance maladie au Kenya. Habituellement, ces couvertures sont payées par les employeurs pour fournir à leurs employés une politique de santé dans le cadre du programme de rémunération. Les employés les mieux notés de l'entreprise se voient généralement proposer des couvertures de coûts plus élevés, tandis que les travailleurs de niveau moyen et bas bénéficient d'une couverture de coûts moyens. Dans la pratique, les compagnies d’assurance disposent d’un barème progressif indiquant le montant de la prime par rapport à la couverture. Dans certains cas, les compagnies d’assurance prévoient des avantages supplémentaires qui figurent par ailleurs dans la garantie obsèques si le preneur doit transférer.

    5. Couverture de maternité

      La maternité est également disponible sur le marché kenyan. Ce pneu est généralement inclus dans l'amélioration d'une assurance maladie de base. La couverture de maternité couvre généralement les frais d’hospitalisation, y compris l’accouchement et toute coïncidence entre maladies congénitales pouvant être dues à une grossesse. En raison de sa nature de "risque garanti", la couverture des naissances est à bien des égards un élément de personnalisation utilisé par les compagnies d’assurance.

  • Avantages d'une police d'assurance maladie

    Dans l’assurance maladie du Kenya, le terme "prestation" a un sens clair et désigne généralement les obligations spécifiques que la compagnie d’assurance impose aux titulaires de police. Si vous avez souscrit une assurance santé aujourd'hui, voici quelques-uns des avantages dont vous bénéficierez.

    1. Couvre les frais de consultation

      Le coût des consultations varie énormément au Kenya, allant de quelques centaines de shillings dans les hôpitaux à faible coût à plusieurs milliers de shillings dans les hôpitaux de grande hauteur. Le coût de la consultation d'un médecin est généralement pris en charge par la compagnie d'assurance et constitue le premier avantage dont vous bénéficiez lorsque vous souscrivez une assurance maladie.

    2. Couvre les coûts des spécialistes

      Les spécialistes tels que les gynécologues, les dermatologues, les psychiatres et autres ont généralement des frais de consultation plus élevés. Si un généraliste vous réfère à un spécialiste, la compagnie d’assurance couvrira les frais liés à votre visite chez le spécialiste. Cependant, vous devriez contacter votre compagnie d'assurance pour savoir si elle dispose d'un panel de consultants agréé avant de consulter un spécialiste.

    3. Couvre le coût des travaux de laboratoire

      L'assurance maladie couvre généralement les coûts associés aux tests de laboratoire. Il est important de souligner cet avantage, car toutes les conditions médicales ne nécessiteront pas de test médical avant que le traitement ne soit administré. Cela dit, certaines compagnies d’assurance exigeront que vous les informiez si certains tests sont recommandés pour pouvoir donner leur approbation.

    4. Couvre le coût des médicaments

      Faire face au coût des médicaments est également l'un des avantages qu'une assurance-maladie devrait fournir. Dans ce cas, le médicament peut être obtenu à la pharmacie de l'hôpital ou auprès d'un chimiste agréé par la compagnie d'assurance. En général, les politiques de santé ne couvrent pas le coût des suppléments non cosmétiques et des cosmétiques, bien qu'elles soient recommandées par un médecin.

    5. Couvre les frais d'hospitalisation

      En cas d'hospitalisation d'un preneur d'assurance, la compagnie d'assurance prendra en charge les frais d'hospitalisation. Dans ce cas, la compagnie d'assurance prend en charge les frais d'hébergement (lit) et de traitement. L'hébergement à l'hôpital augmente le coût des soins de santé, car celui-ci doit gérer plusieurs départements pour venir en aide aux patients. Ces départements comprennent les services de restauration, les services de blanchisserie. L’hôpital doit également être pleinement opérationnel, ce qui implique d’embaucher davantage de personnel.

    6. Couvre le coût de l'ambulance

      Certaines couvertures peuvent inclure une indemnité d'ambulance. Dans ce cas, la compagnie d’assurance fournit une ambulance qui vous conduira à l’hôpital si vous en avez besoin. Certaines politiques incluent également une composante de sauvetage aérien en liaison avec les services d’ambulance aérienne. Cette prestation peut nécessiter le paiement de primes supplémentaires.

    7. Remise en argent pour les jours d'hospitalisation

      Dans certains cas, la police peut également inclure une clause de "remboursement" dans laquelle la compagnie d’assurance verse une indemnité journalière pour chaque jour où le preneur d’assurance est hospitalisé. La raison en est que l'hospitalisation à long terme peut entraîner une perte de revenu. Le montant en espèces du titulaire de la police aide à compenser la perte de revenu pendant les jours d’hospitalisation.

  • Importance de la politique NHIF

    La National Hospital Insurance Fund est un service public d’assurance maladie mis au point dans le but ultime de fournir des soins de santé universels à tous les Kenyans. Tous les employés au Kenya doivent être membres du Fonds. Le fonds est la principale source d’assurance maladie des fonctionnaires. Il est très important d’être un membre rémunéré de la NHIF en raison des avantages que cette adhésion vous procure en tant que personne. Voici certains des avantages.

    1. L’assurance maladie est émise selon les coûts de la NHIF

      Lorsque vous achetez une assurance maladie commerciale auprès d'un fournisseur de soins de santé local, telle qu'une assurance anniversaire, Britam, une assurance dissolution ou une autre compagnie d'assurance au Kenya, votre assurance est calculée sur la base de la contribution du NHIF à l'hospitalisation. Étant donné que l'adhésion à la NHIF est obligatoire pour les employés, les compagnies d'assurance-maladie supposent que quiconque souscrit une assurance complémentaire souscrit effectivement une assurance supplémentaire. Les prestations d'assurance sont donc calculées sur la base du montant que la NHIF doit payer. Si vous ne maintenez pas vos contributions NHIF à jour, vous devrez obtenir un montant équivalent à celui de la NHIF.

    2. Prise en charge des coûts d'hospitalisation

      La deuxième raison pour laquelle tout le monde devrait considérer l'adhésion à la NHIF est ce qui subventionne le coût du traitement. NHIF a récemment élargi la portée de la couverture. À ce jour, la NHIF ne rembourse les prestataires que lorsqu'un membre est hospitalisé. Mais ces dernières années, le fonds a travaillé pour rembourser même les coûts des services ambulatoires. Le reportage montre que la NHIF commencera à payer les coûts associés au traitement du cancer et les coûts de la dialyse. C’est une initiative bienvenue car la plupart des Kenya n’ont pas de couverture d’assurance maladie solide et financée par des fonds privés.

    3. Est relativement bon marché à payer

      Enfin, le coût des membres de la NHIF est relativement peu coûteux, mais les avantages sont concurrentiels, notamment en ce qui concerne l'hospitalisation. L'un des principaux avantages de la NHIF est que vous payez des frais d'assurance maladie mensuels et non annuels, ce qui le rend très abordable. Il est également vrai que les prix sont raisonnables, même pour les travailleurs à bas salaire. Les membres de la NHIF qui sont employés contribuent à partir de 150 Ksh pour ceux qui gagnent un maximum de 5 999 Ksh et un maximum de 1 700 Ksh pour ceux qui gagnent 100 000 KS ou plus. Pour ceux qui ne sont pas employés officiellement (par exemple, les employés informels et les retraités), la contribution mensuelle associée à Kshs est de 500 par mois. Ces coûts sont inférieurs à ceux de toute autre couverture. Par exemple, Linda Jamii demande aux membres de payer 12 000 euros par an, ce qui signifie que les frais mensuels sont de 1 000 Ksh.

      Le fait de devenir membre actif de la NHIF est une décision judicieuse pour tout Kenyan perspicace.

  • Comment choisir une police d'assurance maladie

    Comment décidez-vous du type d’assurance maladie à acheter? Si cette question vous dérange actuellement, alors vous êtes la personne idéale pour voir cela. Le choix d'une assurance maladie est important. Cela a des implications sur le type de soins auquel vous pouvez accéder. Cela affectera également les limites des soins auxquels vous pouvez accéder. Voici certains des facteurs les plus importants à considérer.

    1. Besoin d'un commentaire

      Tout d’abord, effectuez une évaluation des besoins pour voir ce que vous recherchez. Lorsque nous parlons de besoins, nous entendons vos besoins et ceux des proches parents. Vos besoins seront principalement définis par votre état de santé actuel, ce qui affectera la fréquence à laquelle vous aurez besoin d'une aide médicale. Le type de soins dont vous avez besoin est également une bonne considération à prendre.

    2. budget

      La prochaine chose à regarder est votre budget. Combien êtes-vous disposé et capable de dépenser en assurance maladie? Bien que certains se sentent plus en sécurité avec tous les avantages qu'une assurance-maladie peut acheter, il peut s’avérer dépenser trop d’argent pour un seul produit au détriment de vos plans financiers, en particulier si vous avez de nombreux toxicomanes. Si tel est le cas, décidez combien vous pouvez dépenser en assurance maladie en fonction de vos besoins et de votre capacité. Le but de cet exercice est de vous assurer que vous obtenez la meilleure offre pour votre budget. Parfois, le coût d’une politique n’indique pas toujours que vous achetez une bonne politique.

    3. Évaluation des avantages

      Troisièmement, vous devez prendre en compte les avantages associés à chaque politique, avec de véritables directives. Comparez les limites de chaque politique pour voir combien vous en disposerez. En outre, consultez l'aperçu complet des avantages offerts par chacune des polices que vous considérez. Il est sage de choisir des polices dont les avantages répondent le mieux à vos besoins.

    4. Options d'affaires

      Enfin, choisissez votre compagnie d’assurance préférée. Il est un fait que certaines compagnies d’assurance-maladie offrent de meilleurs produits et services à la clientèle que d’autres, même si leurs polices sont plus chères. Dans cette situation, il est important de trouver une entreprise qui réponde à vos besoins.

      Une fois que vous comprenez quels sont vos besoins, comparez les polices disponibles, évaluez les avantages de ces polices et finalement choisissez un fournisseur. Alors et seulement alors, êtes-vous prêt à souscrire une assurance maladie?

  • Comment obtenir le meilleur devis d'assurance santé au Kenya

    Lorsque vous achetez quelque chose, qu’il s’agisse de légumes ou d’une nouvelle maison, c’est en général ce bon sentiment que vous obtenez lorsque vous êtes sûr d’avoir les meilleurs prix possibles. L'assurance maladie ne fait pas exception. Vous méritez de savoir combien vous avez dépensé pour votre assurance santé au Kenya. Si cela vous intéresse, voici quelques conseils.

    1. Comparez les devis sur InsureAfrica

      Premièrement, vous pouvez obtenir de très bons taux d’assurance maladie si vous utilisez d’abord notre service de comparaison d’offre en ligne. Nous avons passé ces dernières années à perfectionner ce service afin que tous les Kenyans à la recherche d’une assurance puissent obtenir des devis pour un large éventail de produits d’assurance. Dans ce cas, nos services vous permettent de comparer les prix et les caractéristiques des polices d’assurance de grandes compagnies d’assurance au Kenya. Avant de partir en odyssée pour trouver les prix les plus compétitifs pour les produits d’assurance au Kenya, arrêtez-vous

    2. Parler aux agents

      Ensuite, nous vous invitons à parler à des agents d’assurance de confiance qui offrent des services d’assurance maladie. Les agents d’assurance bénéficieront d’informations privilégiées et vous aideront probablement à économiser de l’argent. Les agents savent quels produits vous offrent le meilleur rapport qualité-prix, et ils sont également susceptibles de savoir quelles entreprises proposent des produits qui répondent à vos besoins, ainsi que des offres sur le marché actuel. Veuillez noter qu'un agent gagne de l'argent avec des commissions et que plus le coût d'une assurance est élevé, plus il a de chances de vous vendre des produits coûteux. Vous devez faire preuve de tact lorsque vous parlez à un agent et ne vous contentez pas de ce que vous considérez comme une transaction équitable.

    3. Parlez aux représentants de l'entreprise

      Une autre façon d'obtenir les meilleures offres est simplement d'aller à la source. Vous pouvez choisir de vous entretenir personnellement avec les représentants de la société pour connaître leur avis et la manière dont ils entendent répondre à vos besoins en tant que consommateur d’assurance. Bien que cela vous permette de contacter les meilleures informations, vous obtiendrez plus que les informations dont vous avez besoin. Vous sentirez toute la puissance des services marketing de la compagnie d’assurance. Vous pouvez voir pourquoi cela peut être épuisant. Néanmoins, si vous avez le temps, la force et l’endurance, c’est le meilleur moyen d’obtenir et de comparer des devis.

    4. Demander des références

      Enfin, vous pouvez également trouver des offres intéressantes en demandant des références à vos amis et collègues. Cela devrait être relativement faisable si nous sommes bien connectés via les médias sociaux.

      Si vous souhaitez une approche non stressante pour obtenir les meilleures offres, alors nous pensons que l'utilisation de notre service de comparaison d'offres en ligne peut être votre meilleur choix.

  • Comment fonctionne le processus de réclamation d'assurance maladie

    L'assurance maladie est un type de couverture intéressant à plusieurs égards. Premièrement, la seule couverture qui traite directement de votre santé est sans aucun doute votre atout le plus précieux. Deuxièmement, l’assurance maladie peut être couverte au besoin, contrairement à d’autres où vous ne pouvez faire qu’une seule réclamation. En ce qui concerne les exigences, voici comment fonctionne le processus de réclamation.

    1. Faire des demandes quand vous allez

      Les demandes d’assurance maladie sont effectuées lors de votre visite à l’infirmière d’accès à l’hôpital. Lorsque vous visitez un hôpital pour avoir accès à un traitement, la compagnie d'assurance paiera votre traitement en fonction de la couverture de vos polices. Vous pouvez faire des réclamations autant de fois que nécessaire, à condition de ne pas dépasser votre limite.

    2. Les ménages

      La plupart des compagnies d'assurance auront une politique de copie sur leur couverture. Cela ressemble un peu à un "excès" dans la couverture d’assurance automobile. Cela signifie que chaque fois que vous visitez un établissement de santé, vous devez payer un montant fixe à l'hôpital. Le montant spécifique varie d'un hôpital à l'autre et varie également en fonction de directives spécifiques. Le copaiement a pour but de lutter contre les visites frivoles dans les établissements de santé.

    3. exclusions

      Le troisième problème que vous devez garder à l'esprit est que l'assurance maladie vient généralement avec certaines exceptions. Ces exceptions peuvent inclure des médicaments et des procédures ne respectant pas le seuil des services assurables. Les exclusions les plus courantes sont les interventions esthétiques, les compléments alimentaires et les interventions facultatives.

      Lors de la planification de votre assurance maladie, n'oubliez pas qu'InsureAfrika est là pour vous accompagner tout au long de votre parcours.

  • Conditions exclues de la police d'assurance maladie au Kenya

    Il est important de noter que l’assurance maladie ne couvre pas nécessairement toutes les conditions médicales. La couverture de ces conditions peut être contraire aux polices d’assurance. L’assurance vise à fournir une couverture contre les risques qui touchent un nombre relativement restreint de personnes parmi les assurés. Les situations découlant de cette norme compliquent la tâche des sociétés d’assurance. Voici une liste de certaines des conditions que les compagnies d'assurance ne couvrent pas dans leurs polices

    • Conditions antérieures et chroniques: Les compagnies d'assurance ne sont pas obligées de couvrir un preneur d'assurance qui adhère au régime après l'apparition d'un problème de santé. Par exemple, un preneur d'assurance qui a une défaillance d'organe (dit insuffisance rénale) n'a pas le droit de demander à une compagnie d'assurance de couvrir les coûts associés au traitement de la maladie avant leur date d'effet.
    • défauts congénitaux: Ce sont des erreurs qui affectent les bébés à naître et qui sont généralement détectées avant, pendant ou après la naissance et, dans certains cas, plus tard dans la vie. Ces dernières années, certaines polices d'assurance maladie ont trouvé des moyens de couvrir les effets innés, mais ont généralement une limite de pneus.
    • Guerre et risques de parenté: Ce sont des risques associés à la guerre. En temps de guerre, le nombre de décès est généralement beaucoup plus élevé qu’une société d’assurance ne peut se permettre d’indemniser en utilisant des modèles d’assurance classiques. Pour que les niveaux de responsabilité restent gérables, les problèmes de santé liés à la guerre et au risque familial ne sont pas liés à l'assurance.
    • chirurgie esthétique sauf en cas d'accident: Les compagnies d’assurances ne paient pas pour la chirurgie esthétique optionnelle et les procédures. La chirurgie esthétique en option ne présente aucun risque et constitue un choix conscient de la part d'une personne. D'autre part, une politique de santé couvrira une procédure esthétique s'il est nécessaire de rétablir la normalité à l'apparence d'un preneur d'assurance. Cela peut être dû à des brûlures, à un gaspillage d'infections ou à d'autres troubles provoquant une malformation physique.
    • Traitement autre qu'un médecin agréé: Cette exclusion implique qu’une assurance médicale ne paiera pas pour les traitements proposés par un médecin traditionnel, un médecin, un praticien de l’acupuncture ou même un médecin conventionnel formé qui n’est pas autorisé à exercer. Le problème ici est que l'assurance dépend des systèmes de santé formels pour calculer les coûts, alors que les systèmes de santé informels n'ont pas assez de points en commun pour permettre le calcul correct des primes. Dans le même temps, certains de leurs traitements ne sont pas testés scientifiquement, il n’existe donc aucun moyen d’évaluer leurs effets.
    • Auto-mutilation prudente: Cette exclusion découle de la compréhension du fait que l’assurance est destinée à couvrir les risques et non des événements pré-développés
    • ivresse: Les blessures ou problèmes liés à l'ivresse peuvent être considérés comme auto-infligés, et l'assuré aurait dû être bien conscient des conséquences. Ces conditions ne sont donc pas incertaines
    • Maladies liées au VIH / SIDA: Les années précédentes, le VIH / sida n’était pas curable (et ne l’était toujours pas) et était plus difficile à gérer. La situation a beaucoup changé au cours des deux dernières décennies et les compagnies d’assurance sont moins soucieuses de couvrir le VIH / sida. Ceci, en plus des lois interdisant la discrimination à l’égard des patients séropositifs, a presque éliminé cette exclusion.
    • Conditions dentaire et optique: Certaines couvertures ne couvrent toujours pas les conditions dentaires et optiques, sauf si elles sont spécifiquement incluses dans les calculs de prime. Même dans les cas où ces deux conditions sont couvertes, il existe toujours une exclusion qui limite les lunettes et les traitements dentaires auxquels un titulaire de licence peut avoir accès.
  • Laisser un commentaire

    Fermer le menu